Petite réflexion sur l’enthousiasme au quotidien

Une petite réflexion sans prétention.

Il y a des moments pour concrétiser de grands projets, des moments pour vivre les petites choses du quotidien, et il y a l’enthousiasme que l’on met en toute chose.

L’enthousiasme c’est, littéralement, être « en theos » : en Dieu. On est difficilement enthousiasmé par les petites choses du quotidien, que l’on vit souvent comme des obligations, des tâches répétitives qu’il nous faut accomplir. Parfois, nous les voyons même comme des entraves à la réalisation de nos grands projets.

Pourtant, les grandes cathédrales ont été bâties pierre par pierre. De la même façon, les grands projets ne se réalisent qu’à coup de « petites choses du quotidien » mises bout à bout fidèlement, mois après mois, années après années.

Nous perdons l’enthousiasme lorsque nous perdons le sens de ce que nous faisons, c’est à dire le grand projet de Dieu pour nos vies. Ce grand projet – ou ces grands projets – sont un moteur pour le quotidien : je ne fais pas la vaisselle parce qu’il faut la faire, je la fais parce que je ne perds pas de vue le projet divin d’une famille heureuse, à l’aise dans son lieu de vie. C’est ma pierre à cet édifice là, à ce moment là. D’autres pierres, nombreuses, sont à poser. En ne perdant pas de vue le projet divin, je les pose avec enthousiasme.

Alors… avez-vous déjà réfléchi aux projets concrets de Dieu pour vos vies ?

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.