[Livre] Vous avez dit oui à quoi ? (Gary Thomas)

Marpent, BLF éditions, 2012. 317 pages.

Edité sous le titre Sacred marriage (Grand Rapids, éditions Zondervan, 2000) et traduit en français par Virginie Themans et Philip Kapitaniuk, Vous avez dit oui à quoi ? prend nos attentes à rebrousse-poil en proposant le mariage non comme un lieu d’épanouissement et de bonheur personnels, mais comme un lieu privilégié de sanctification.

Le mariage, lieu privilégié de sanctification Cliquez pour tweeter

Nous voilà donc bien loin des « 10 conseils pratiques pour un mariage réussi ». Gary Thomas, conférencier international et auteur de plusieurs best-sellers sur le mariage et la famille, choisi la voie étroite, le chemin difficile, mais aussi qui porte du fruit. Il nous parle de Dieu au centre du mariage, et nous dresse un portrait pas toujours très flatteur de cette aventure à deux. Vous avez dit oui à quoi ? est en cela un ouvrage réaliste, loin de tout triomphalisme ou de l’habituel tableau à l’eau de rose qui, s’il peut ravir tout amoureux transit, s’avère déphasé avec la réalité parfois crue du mariage.

Mais loin de nous laisser « à plat », Gary Thomas nous encourage au contraire avec la plus merveilleuse des récompenses : le mariage, selon lui, est en effet fait pour nous rendre saints bien plus que pour nous rendre heureux. Dieu l’utilise pour travailler notre cœur. Et donc, cette réalité parfois crue qui nous coûte tellement s’avère être ce qui nous amène, pour peu que nous sachions en tirer profit en nous mettant « à l’école de Dieu », à une intimité toujours plus prononcée avec le Seigneur. C’est un chemin de sanctification. L’objectif du livre nous est donné à la fin du premier chapitre :

« L’objectif principal de ce livre n’est pas de vous faire aimer votre conjoint davantage, même si je suppose que cela arrivera en cours de route. Il est de vous donner les outils pour que votre amour pour Dieu grandisse et que vous reflétiez toujours plus l’image de son Fils. A terme, vous développerez une appréciation toute nouvelle pour celui ou celle qui voyage à vos côtés. »[1]

L’auteur, au long de 13 chapitres et un épilogue, étaye son propos en s’appuyant sur une bibliographie honorable, le tout agrémenté d’exemples vivants rendant les 317 pages agréables à lire sans tomber dans la superficialité. A la fin de l’ouvrage, une série de questions pouvant être travaillées en couple ou en groupe nous est proposée pour chaque chapitre.

1 livre à mettre entre les mains des couples qui ont passé la période fleur bleue Cliquez pour tweeter

C’est un livre, sans nul doute, à mettre entre les mains de tous les couples qui ont passé la période « fleur bleue ». Frédéric Beigbeder disait que « l’amour dure trois ans » ; si l’on en juge par le taux de divorce, nombreux sont ceux qui pensent comme lui. Quel dommage, parce que c’est tout le contraire : l’amour commence précisément au moment où la passion aveugle s’estompe, au moment où les défauts de l’autre nous apparaissent enfin et où les nôtres sont également mis au jour, et où l’on peut finalement aimer l’autre tel qu’il est. C’est alors que l’ouvrage de Gary Thomas vient à point nommé pour nous rappeler qu’en sus, nous avons là l’occasion de grandir dans notre relation avec Dieu.

Voici la table des matières dont les titres de chapitre, à mon sens, ne rendent pas toujours honneur à la richesse et à la qualité du contenu :

  • Le plus grand défi au monde – un appel à la sainteté plus qu’au bonheur
  • Trouver Dieu dans son couple – analogies du mariage et vérités bibliques
  • Apprendre à aimer – comment le mariage nous apprend à aimer
  • L’honneur saint – le mariage nous apprend à respecter les autres
  • L’étreinte de l’âme – un mariage de qualité favorise une prière de qualité
  • La purification du mariage – comment le mariage révèle notre péché
  • L’histoire sacrée – construire la discipline spirituelle de la persévérance
  • Le combat sacré – permettre aux difficultés de nous rendre plus forts
  • Tomber vers l’avant – le mariage nous apprend à pardonner
  • Fais de moi un serviteur – le mariage peut développer en nous un cœur de serviteur
  • Une sexualité sainte – une sexualité qui favorise la croissance spirituelle et le développement du caractère
  • La présence sacrée – le mariage peut nous rendre plus conscient de la présence de Dieu
  • La mission sacrée – le mariage au service de notre appel
  • Epilogue : le couple saint

Bonne lecture !

______
[1] Gary Thomas, Vous avez dit oui à quoi ? p. 26

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.